10 choses qui font fuir les visiteurs de votre site

Vous voulez savoir pourquoi les visiteurs sur votre site ne vous contactent pas ? Déjà, dans un premier temps, vérifiez que vous avez bien des visiteurs sur votre site.
Si oui, vous êtes au bon endroit ! Voici quelques astuces qui vous aideront à mieux comprendre les besoins de vos visiteurs et les erreurs à ne pas faire.

L’objectif du site web n’est pas clair

Si vous proposez trop de choses au même endroit, le message sera flou et le visiteur ne comprendra pas à qui il a affaire. Le cerveau humain est fait ainsi : quand il y a trop de possibilités, celui-ci est incapable de choisir. Il faut donc choisir un objectif principal et un objectif secondaire uniquement si cela est pertinent.

Par exemple, si vous choisissez de mettre sur votre page principale des boutons de réseaux sociaux pour vous suivre avec un formulaire d’inscription à la newsletter, un bouton d’action pour vendre un produit et des articles de blogs, cela fait beaucoup trop d’informations à la fois.

Votre site prend trop de temps à se charger

Si votre site internet est lent, cela peut être gênant pour les visiteurs mais aussi pour les moteurs de recherche car c’est un des critères de référencement naturel. Qu’est-ce que cela implique ?

Dans un premier temps un taux de rebond élevé (les gens qui quittent votre site avant qu’il ait eu le temps de charger complètement).

Dans un second temps, cela implique aussi un taux de conversion médiocre et une très mauvaise image de marque. Que va penser votre client si celui-ci a le temps de se faire un café pendant que votre site charge ? Ou que vous avez choisi un hébergeur bon marché qui plante toutes les 2h ? Surtout si votre client consulte le site sur son mobile et que son réseau est faible.
Le bouton d’action est invisible

Les visiteurs ont besoin d’indices visuels pour les guider quand ils sont sur un site web.

Assurez-vous que votre bouton d’action saute aux yeux des visiteurs en le distinguant des autres contenus. Pour le rendre visible, vous pouvez utiliser des photos ou une flèche afin que le regard de l’utilisateur soit naturellement attiré vers lui, ou utiliser une couleur contrastée. Un bouton d’action doit sortir du lot et être original pour marquer l’esprit de l’utilisateur.

Un menu trop chargé

Il est recommandé de ne pas surcharger un menu surtout si c’est le menu principal, on en revient à la prise de décision évoquée plus haut. Trop de choix tue le choix !

En général, il est conseillé de mettre sept liens grand maximum dans un menu principal.

Pas assez d’éléments de réassurance sur les pages

D’abord, qu’est-ce qu’un élément de réassurance ? Quand nous achetons, nous nous mettons inconsciemment dans un état d’esprit étrange : les objections inconscientes nous envahissent (biais cognitif).

Il existe une façon de se rassurer et de ne pas culpabiliser d’acheter : c’est la preuve sociale (la preuve que d’autres personnes ont déjà testé les produits ou services et qu’ils en sont satisfaits).  Cela concerne le ratio d’éléments comme les témoignages, images, avis clients, études, commentaires, nombre de personnes inscrites à la newsletter etc, tout ce qui est lié à une démonstration chiffrée ou visuelle.

Vos futurs clients seront beaucoup plus rassurés et n’hésiteront pas à venir chez vous.

Test des cinq secondes

Cinq secondes. C’est le temps nécessaire pour déterminer si votre client restera sur votre page web.  En effet, l’objectif de votre page d’accueil est qu’elle soit simple et claire. Vous devez vous placer dans la peau du visiteur et vous poser la bonne question :  est-ce que je suis au bon endroit (c’est ce que votre client va se demander) ?

Les personnes qui s’occupent du site doivent mentionner avec qui elles travaillent, comment elles travaillent et quelle est leur méthode. Cela correspond à votre proposition de valeur.

On ne sait pas à qui vous vous adressez

Vous devez avoir une idée précise de votre cible. Il faut raisonner comme votre audience et se mettre dans leurs pensées, il faut utiliser les bons mots. Quelles sont leurs attentes ? Doutes ? Freins ? Problèmes ? Envies ? Besoins ? Et quelles sont les solutions que vous proposez ? Pourquoi est-ce que vous êtes le bon choix et pas un autre ? Les visiteurs ne se sentiront pas concernés par votre site si vous n’êtes pas suffisamment clair.

Votre site n’est pas optimisé

Si vous n’avez pas optimisé votre site pour le mobile, vous pouvez mettre la clé sous la porte (ou du moins préparez-vous à cela) car le mobile est notre outil incontournable du quotidien, et si votre site n’est pas adapté (par exemple votre bouton est trop petit pour pouvoir cliquer dessus), alors vous pouvez être sûr que votre site sera beaucoup moins visité. Pour rappel, Google se base sur la version mobile de votre site web pour indexer des contenus.

Le manque de cohérence

Il y a souvent des problèmes avec le manque de cohérence par rapport au design. Quand des inconnus arrivent sur votre site web et qu’ils ne vous connaissent pas encore, si la première impression est bonne, peut-être qu’ils vous laisseront leur adresse mail. En revanche, si vous avez utilisé un concepteur de site web gratuit et que la marque est apparente, ce n’est pas l’idéal. Pareil si vous utilisez des icônes ou illustrations disparates, trop de couleurs ou trop de polices différentes, si vous écrivez des textes trop petits qui ne sont pas lisibles alors il y a de grandes chances que vos visiteurs fassent demi-tour !

Un langage trop soutenu

Ce n’est pas en parlant comme au 18ème siècle que vous allez charmer vos visiteurs. Au contraire, cela les fait fuir car ils ne se sentent pas aptes à comprendre, ce n’est ni un langage académique qui va toucher votre audience ni en parlant à la troisième personne du singulier. Il faut dire les choses simplement sinon ils ne comprendront pas votre message. Écrivez comme vous parlez tout en gardant un ton posé et professionnel, c’est comme cela que vous allez progressivement nouer une relation avec vos lecteurs. Imaginez que vous êtes dans un café et que vous parlez à un client en face, il faut qu’il comprenne ce que vous dites.

D’autres articles pouvant vous intéresser