Demande de devis
Demande de devis

En tant qu'auto-entrepreneur, on peut souvent se demander pourquoi notre site manque de visibilité, qu’est-ce que l’on a raté et qu’est-ce que l’on pourrait faire pour améliorer ça. 


Si vous êtes souvent amené à regarder les statistiques de votre site, évidemment les chiffres ne mentent pas.

Pas de panique ! Vous toquez à la bonne porte, cet article va vous permettre de mieux comprendre vos erreurs pour ne plus les répéter dans le futur et ainsi maîtriser à la perfection votre site internet.

Il y a plusieurs manières de communiquer sur internet : tout d’abord il y a le trafic organique (SEO - Search Engine Optimization) qui vient naturellement sans avoir à payer de la publicité, et le trafic payant (SEA - Search Engine Advertising). Il est préférable de travailler sur le développement de votre trafic organique en ce qui concerne le référencement naturel sur vos sites ou blogs. 

Vous ciblez des mots-clés concurrentiels 

Trouver les bons mots-clés est une étape importante pour le bon fonctionnement de votre site web et le lancement des stratégies SEO (résultats naturels/organiques). Il ne suffit pas juste de créer un site internet pour pouvoir arriver en tête des résultats de recherche Google, il faut l’optimiser.

Si votre contenu correspond à des mots clés qui sont recherchés par des gens sur les moteurs de recherche, alors vous avez de grandes chances de générer plus de trafic vers vos contenus. Cela paraît évident : plus votre audience est importante, plus votre entreprise sera florissante.

Vos mots-clés correspondent-ils à ce que recherche votre cible ?

Vos mots-clés doivent être variés et s’adresser à différents publics pour augmenter vos chances d'être vu, même si souvent la recherche reste simple, comme par exemple « Architecte d’intérieur à Paris ».

Il faut se concentrer sur l’humain avant tout et se poser les bonnes questions : quels sont les centres d'intérêt de votre cible et qu’est ce qui pourrait la faire venir sur votre site et pas un autre ? Il faut alors faire une liste des caractéristiques de votre cible avec la tranche d'âge, les fonctions, intérêts, buts etc.

Après avoir réalisé cette étape, il s’agit de se mettre dans la tête de votre cible pour pouvoir analyser ses pensées et ainsi mieux comprendre ses attentes. Vous allez être capable de déterminer les points de blocage (en jargon anglophone : pain points) que votre cible rencontre au quotidien.

Mots-clés trop populaires

Les entrepreneurs mènent une lutte contre les mots clés trop populaires, pour éviter la compétition, il faut alors se concentrer sur le domaine de votre entreprise.

Une fois que vous vous poserez les bonnes questions, vous pourrez identifier les mots-clés qui correspondent à votre identité et vos valeurs et qui ne seront pas source de compétition avec vos concurrents.

Contenus

Manque de contenu ou contenu pas pertinent

Si vous n’avez pas assez de visibilité sur votre site c’est aussi par manque de contenu ou à cause de contenu non pertinent. S’il n'y a pas régulièrement du contenu, les gens n’iront pas s'intéresser à votre site car rien n’aura été mis à jour.

Selon une étude de « MyRankingMetrics », Google référence mieux les contenus à forte valeur éditoriale que les petits contenus (exactement comme celui que vous êtes en train de lire).

Il est donc conseillé de produire des pages d’environ 600 à 1500 mots suivant votre compétition, on conseillera ici l’utilisation du site Textfocus pour analyser vos compétiteurs et faire mieux qu’eux !

Il est important de noter que le succès sur internet vient d’un contenu de qualité et surtout de compétences à partager qui sont réelles et intéressantes. Vous pouvez demander à un rédacteur de publier autant de contenu que vous voulez mais si derrière il n’y a pas une expertise, de valeurs transmises, alors il n’y aura pas de résultats. Il faut créer du contenu avec un but, sur un mot clé spécifique qui est recherché par vos prospects.

Le rédacteur web va aider les entrepreneurs à avancer beaucoup plus rapidement dans cette stratégie car il va vous faire gagner en visibilité grâce à la rédaction d’articles optimisés en vous accompagnant tout le long du process.

Stratégie de contenus non définie

Cependant, écrire pour écrire ne sert à rien, il faut avant tout donner un axe à son contenu. Tout commence avec le persona, c’est le big bang de votre stratégie de contenu !

De la même manière que l’on réalise des études de marché pour des services ou des produits, il est nécessaire pour vous de vous renseigner sur les problématiques que vous souhaitez soulever, de vous interroger sur les questions que votre cible se pose et bien évidemment sur les raisons qui peuvent la pousser à s'intéresser à votre entreprise.

L'intérêt de cette démarche, bien plus que de définir un plan de contenu, c’est de placer vos prospects au centre de votre réflexion et de mettre au clair vos idées et vos attentes.

La première étape est donc de définir vos personas, et, une fois celle-ci réalisée, il faut définir un persona prioritaire. Le plus efficace pour le construire est de parler à vos clients personnellement et de bien les connaître.

Vous allez aussi pouvoir isoler celui-ci grâce à différents critères tels que la récurrence du business, la durée du cycle de vente ou encore l’adéquation avec le développement stratégique de votre entreprise.

Site web trop lent

Difficile d’accès sur le portable

Le téléphone portable est l’un des outils les plus utilisés de nos jours car il est multitâches et il est facilement à portée de main, donc une entreprise se doit d’avoir un site internet ou une application qui soit facile d’accès sur mobile (pour pouvoir regarder rapidement entre deux stations de métro par exemple !).

La vitesse de chargement a encore plus d’impact sur le portable car les utilisateurs qui sont connectés à un réseau trop faible auront beaucoup de difficultés à charger votre site. Pour régler ce petit problème, il faut :

Chargements lents

Il n’y a rien de plus agaçant qu’un site qui met trop de temps à charger. Si votre site a ce problème-là, c’est soit parce qu’il a un serveur qui met du temps à charger et qui rend le site lent (celui-ci fera automatiquement fuir le client), soit parce qu’il est mal optimisé.

Un site web est lent lorsque sa vitesse de chargement dépasse 3 secondes. Au-delà, il vous est préférable de l'optimiser. 

Votre site web peut être aussi mal conçu dès le départ avec des pages isolées ou des problèmes d’affichage et de performances, des fichiers mal configurés, un problème entre le http et le https. Pour régler ces problèmes, n’oubliez pas de faire un diagnostic de la lenteur afin de bien cerner les éléments à améliorer.

Conclusion

Si vous vous reconnaissez dans ces explications et que vous ne savez pas quoi faire c’est que votre site web a sûrement besoin d’une petite mise à jour ! Si vous avez bien lu cet article, mais que c’est un peu trop compliqué de le faire vous-même, vous pouvez faire appel à un expert (comme l’agence Really).

Attention à ne pas confondre les notes que l’on vous donne sur les outils d’analyse de performance et la vitesse de chargement : on peut avoir une très bonne note et un mauvais temps de chargement et vice-versa. Le plus important reste l’expérience utilisateur, par exemple sur certaines pages de sites internet que nous avons créé la note est mauvaise mais la rapidité et l’expérience utilisateur ont été optimisées, ces sites restent des outils qu’il faut utiliser pour comprendre la situation, ils ne sont pas tous puissants !

Quel que soit le domaine dans lequel vous vous situez, vous avez besoin d’un site. Mais avez-vous pensé à l’endroit où il allait être hébergé ?

La question de l’hébergement revient souvent. Les hébergeurs ne manquent pas mais il y a en a des bons et des moins bons.

Pour que votre site soit toujours accessible à vos prospects ou vos clients, il doit être hébergé quelque part et pour cela, il vous faut un ordinateur constamment connecté à internet, c'est-à-dire un serveur.

Qu’est-ce qu’un hébergeur ?

C’est une société qui met des serveurs à votre disposition pour que vous puissiez y placer les fichiers de votre site web.

Quel que soit votre site, petit ou gros, un site vitrine pour présenter votre entreprise, un blog, une boutique en ligne, votre site doit être opérationnel, 24H/24 et 7j/7 sans la moindre défaillance pour vos internautes.

Un service d'hébergement web facture généralement des frais récurrents qui fournissent à l'entité abonnée un nom de domaine, un stockage pour les pages du site web et un serveur qui permet un accès général via internet et un navigateur web.

Pour choisir son hébergeur, il faut prendre en compte le coût, la performance, l’évolutivité, la disponibilité, le service client, l’espace de rangement, le système de gestion du contenu, le nom de domaine et la conformité.

Pour une réponse rapide, nous conseillons O2switch, ils ont des serveurs stables et un service client extraordinaire !

Configurer son ordinateur comme serveur

Vous pouvez aussi configurer votre propre ordinateur sous forme de serveur. Cette méthode a l’air facile comme ça, mais c’est probablement le choix le plus cher : votre ordinateur doit être allumé en permanence et tout problème sur votre ligne rendrait votre site inaccessible, sans parler de tous les aspects techniques compliqués de la configuration d’un serveur.

Utiliser un service d’hébergement gratuit

Attention ! Gratuit ne signifie pas qualité. Votre site aura souvent une adresse compliquée qui sème le doute sur votre crédibilité, pas seulement pour les visiteurs mais aussi pour les moteurs de recherches. Vous aurez aussi une place très limitée pour votre contenu et ces sites gratuits sont parfois peu fiables car vous n’avez aucun support en cas de problème. Il vaut mieux investir 70€ par an et ne pas passer des dizaines d’heures à essayer de résoudre certains problèmes soi-même.

Hébergement payant

La meilleure option est de prendre un hébergement payant. Il faut tenir compte de huit critères pour trouver un bon hébergeur : 

Voici deux exemples d’hébergeurs :

Planet Hoster : hébergeur Québécois qui a des serveurs au Canada et en France. Vous pouvez choisir d’héberger votre site en France plutôt qu’au Canada. Cet hébergeur vous conseille la meilleure formule adaptée à vos besoins et s’occupe de transférer gratuitement votre site chez eux de façon transparente pour les visiteurs. 

Planet Hoster propose deux types d’hébergement : le world (cette formule coûte 6,00€ par mois, elle donne de bonnes performances et inclut pas mal de services comme le multisite illimité qui vous permet d’héberger plusieurs sites sur le même serveur sans payer de supplément) ou le hybrid cloud (comprend un infogérance 24H/24, c’est à dire que des techniciens surveillent constamment les performances et interviennent s’il y a le moindre problème, le tarif est de 49,99€ par mois).

Infomaniak : hébergeur Suisse. Ils ont plusieurs offres comme l’hébergement web classique pour 5,75€ par mois, l’hébergement web et mails pour 7,42€ par mois qui inclut une messagerie professionnelle et la possibilité de créer 25 adresses email. 

Ce site vous propose des bases de données illimitées, des sauvegardes journalières et pour un hébergement plus costaud, il propose une formule cloud managée ou non managée c'est-à-dire avec ou sans infogérants. 

Ce qu’ils mettent en avant est l’hébergement SSD pour tous leurs clients (les SSD sont les disques durs grande vitesse sur lesquels ils hébergent les sites). Le SSD est une technologie qui garantit une très grande rapidité ce qui résulte donc en de bonnes performances pour votre site internet.

Conclusion

Le type de serveur d'hébergement web que votre entreprise choisira en fin de compte dépendra de vos exigences en matière de service. Une évaluation approfondie des besoins de votre entreprise en ce qui concerne votre site web doit être effectuée avant de commencer à envisager un service d'hébergement web. De plus, il faut réfléchir aux besoins futurs et au potentiel du service d'hébergement web choisi pour être personnalisable et flexible.

Pour avoir le site le plus professionnel possible, il y a une liste d’erreurs à ne pas reproduire ! Voici quelques petits conseils qui pourront vous aider à éviter le pire.

Utiliser trop de couleurs

S’il y a bien une chose qui fait fuir les visiteurs, c’est le surplus de couleurs.

En effet, il ne faut pas utiliser toutes les couleurs de l’arc en ciel sur votre site, au risque de perdre beaucoup de visiteurs ou de les rendre aveugles...

Il faut donc utiliser une couleur principale, et ensuite une ou deux couleurs qui dérivent de cette couleur principale (par exemple si votre site est en bleu vous pouvez avoir aussi un bleu plus clair et un bleu un tout petit peu plus foncé puis avoir une couleur d’appel à l’action qui ressort bien).

Cela permet d’attirer l’attention. Pas besoin de fluo ou d’autres couleurs extravagantes ! Si vous respectez cette base-là, votre site aura un design correct ; utilisez au maximum du blanc pour les grands espaces vides.

Utiliser trop de polices

Un site avec trop de polices est un site qui n’a plus aucune cohérence. Il vaut mieux avoir deux polices principales : une police pour les titres qui pourrait être créative pour attirer l'œil, et une police pour le texte : le contenu qui sera un peu plus classique, lisible et que l’on pourra parcourir sans difficulté.

Le choix des textes, et en particulier des titres, doit être bien réfléchi.

Même si les visuels, comme les images et les vidéos, prennent de plus en plus d’importance sur le web, ce sont les textes qui séduisent en premier les lecteurs et les moteurs de recherche.

Un mauvais contraste

Un site avec trop d’incohérences au niveau des images, de l'arrière-plan, du message véhiculé fera fuir les visiteurs.

Méfiez-vous donc de ça ! La solution serait de rajouter une superposition de couleur en faible opacité sur l’image pour l’atténuer et faire en sorte que le texte et le bouton ressortent.

Il est important de bien travailler ses contrastes, il faut que les choses ressortent à l’écran et il faut surtout se mettre à la place de ses visiteurs (est-ce que c’est lisible ? Clair ? Y’a-t-il trop d’informations ?) pour qu’ils n’aient pas de difficulté à lire vos textes.

Faire des menus trop compliqués

Des menus avec des sous-menus ou des sous-sous-menus, ce n’est pas très esthétique ni agréable à utiliser.

Il faut donc créer un menu qui ne dépasse pas les sept éléments avec des libellés simples, en mettant vos pages principales là où vous voulez que les gens aillent. Par exemple, ne mettez pas de pages accessoires et placez votre page contact en haut à droite.

Mettre des pop-ups partout

Parfois nous sommes assaillis par toutes les pop-ups qui s’ouvrent lorsque l’on arrive sur un site et nous n’avons pas eu le temps de lire le contenu. Il est presque impossible de s’inscrire sur des sites comme ça, toutes les pop-ups donnent envie au visiteur de partir.

Vous pouvez en mettre quelques-unes mais déclenchez-les à bon escient et au bon moment (il y a de nombreux outils qui gèrent les pop-ups).

Un mauvais orthographe

Oui cela nous arrive à tous de faire quelques petites fautes d’orthographe mais il faut faire attention à bien vous relire pour les éviter sur votre site.

Ce n’est pas agréable de parcourir des sites avec des milliers de fautes de syntaxe. Méfiez-vous de l’orthographe, c’est un indispensable ! Relisez-vous constamment et faites en sorte d’avoir des textes qui soient les plus clairs possibles.

Placer des images n’importe comment sur son site

Les images permettent d’illustrer, de donner du contexte, de montrer ce que l’on fait (on dit toujours qu’une image vaut mille mots) mais ne faites pas passer des messages qui pourraient vous nuire en mettant des images, icônes, illustrations qui n’ont rien à voir avec ce que vous proposez.

Méfiez-vous des images, placez-les au bon endroit pour renforcer votre message et illustrer quelque chose que vous voulez montrer.

De plus, une autre erreur fréquente est de définir les dimensions de vos éléments en pixels et non en pourcentage de la grandeur des écrans.

En définissant la largeur de vos éléments (par exemple vos images) en pixels, vous pourriez faire un site très beau sur votre écran mais qui sur d’autres que le vôtre déborderait à l’horizontale causant une navigation extrêmement complexe.

Regardez votre site sur de multiples appareils et sur d’autres écrans d’ordinateurs pour voir les différences !

Conclusion

Ces erreurs ont des conséquences graves qui vont affaiblir non seulement votre crédibilité en tant qu’expert de votre secteur d’activité, mais aussi la qualité de vos prospects et en conséquence le volume des ventes réalisées.

Updraftplus 

Il sert à sauvegarder votre site web. En effet, quand vous avez un site web, vous êtes exposés à plusieurs risques (piratage, des bugs, fausses manipulations) et la meilleure solution dans ces cas-là est de pouvoir revenir en arrière. Ce plugin vous permet justement de le faire !

Il suffit de l’installer dans WordPress et vous pourrez sauvegarder votre site web. Quand vous avez une entreprise et que votre chiffre d'affaires dépend de votre site internet, c’est vraiment essentiel de protéger celui-ci.

WP Rocket

L’idée de ce plugin est d’accélérer la vitesse de votre site web.

Quand un visiteur va ouvrir le site, la vitesse de chargement va être accélérée car il compresse tous les contenus afin que le processus soit plus rapide. Accélérer son site web a deux avantages : le premier est qu’il permet aux visiteurs de rester sur votre site et de ne pas partir (on appelle ça le taux de rebond) car c’est toujours agaçant d’attendre qu’une page s’ouvre. 

Le deuxième, c’est que Google référence les sites web aussi selon leur vitesse de téléchargement et il est prouvé qu’il va pénaliser un site web qui est trop lent à l’ouverture. 

En bref, cela signifie que si le visiteur quitte votre page à chaque fois car elle est trop longue à charger, Google va le voir et va pénaliser votre site web.

Cet outil a donc un rôle essentiel à jouer dans votre stratégie globale.

Google Analytics

C’est une solution gratuite d’analyse d’audiences internet (l’audience d’un site web, d’une application mobile etc, tout ce qui est connecté à internet). A qui s’adresse cet outil ? Il s’adresse aux particuliers, entreprises, associations qui ont une activité en ligne et qui souhaitent comprendre leur audience pour optimiser cette activité en ligne. Peu importe l’objectif de votre site web, Google Analytics vous aide à comprendre votre audience, à savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas sur votre site web et dans votre stratégie marketing.

Cet outil va collecter les données de votre site web ou de votre application mobile, notamment la fréquentation et la population composant les visiteurs. Il va ensuite traiter toutes ces données en fonction de ce que vous aurez configuré et il va ensuite faire des rapports analytiques pour vous permettre d’analyser ces données.

Pratique pour savoir si vous touchez bien votre cible !

Google Search Console

C’est un outil SEO offert gratuitement par Google. Cet outil vous apprend à obtenir plus de trafic via Google, il vous montre l’ensemble de l'expérience utilisateur depuis la requête sur Google jusqu’au clic sur votre résultat en passant par le nombre d’impressions (vues) que vous obtenez. Vous disposez donc, pour chaque mot-clé qui vous rapporte du trafic, du nombre de fois où votre résultat est montré après une requête et du taux de clic sur votre page dans les résultats de recherche. Cet outil vous fournit des informations sur le trafic que vous avez et que vous perdez.

Yoast SEO

En matière de SEO sur WordPress, Yoast SEO est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur des plugins du domaine. Cela pourrait sembler une perte de temps que de vous attarder sur votre SEO et pourtant, c’est loin d’être le cas ! Il permet l’optimisation de votre site en suivant les bonnes pratiques.

Smush

WP Smush est un plugin WordPress freemium d’optimisation d’image, indispensable si vous voulez que votre site charge plus rapidement ! Il permet de compresser sans perte de qualité vos images et de les adapter aux différentes résolutions d’écran.

Agence Really @2021