Pourquoi je n’ai aucune visite sur mon site internet ?

En tant qu’auto-entrepreneur, on peut souvent se demander pourquoi notre site manque de visibilité, qu’est-ce que l’on a raté et qu’est-ce que l’on pourrait faire pour améliorer ça.

Si vous êtes souvent amené à regarder les statistiques de votre site, évidemment les chiffres ne mentent pas.

Pas de panique ! Vous toquez à la bonne porte, cet article va vous permettre de mieux comprendre vos erreurs pour ne plus les répéter dans le futur et ainsi maîtriser à la perfection votre site internet.

Il y a plusieurs manières de communiquer sur internet : tout d’abord il y a le trafic organique (SEO – Search Engine Optimization) qui vient naturellement sans avoir à payer de la publicité, et le trafic payant (SEA – Search Engine Advertising). Il est préférable de travailler sur le développement de votre trafic organique en ce qui concerne le référencement naturel sur vos sites ou blogs.

Vous ciblez des mots-clés concurrentiels

Trouver les bons mots-clés est une étape importante pour le bon fonctionnement de votre site web et le lancement des stratégies SEO (résultats naturels/organiques). Il ne suffit pas juste de créer un site internet pour pouvoir arriver en tête des résultats de recherche Google, il faut l’optimiser.

Si votre contenu correspond à des mots clés qui sont recherchés par des gens sur les moteurs de recherche, alors vous avez de grandes chances de générer plus de trafic vers vos contenus. Cela paraît évident : plus votre audience est importante, plus votre entreprise sera florissante.

Vos mots-clés correspondent-ils à ce que recherche votre cible ?

Vos mots-clés doivent être variés et s’adresser à différents publics pour augmenter vos chances d’être vu, même si souvent la recherche reste simple, comme par exemple « Architecte d’intérieur à Paris ».

Il faut se concentrer sur l’humain avant tout et se poser les bonnes questions : quels sont les centres d’intérêt de votre cible et qu’est ce qui pourrait la faire venir sur votre site et pas un autre ? Il faut alors faire une liste des caractéristiques de votre cible avec la tranche d’âge, les fonctions, intérêts, buts etc.

Après avoir réalisé cette étape, il s’agit de se mettre dans la tête de votre cible pour pouvoir analyser ses pensées et ainsi mieux comprendre ses attentes. Vous allez être capable de déterminer les points de blocage (en jargon anglophone : pain points) que votre cible rencontre au quotidien.

Mots-clés trop populaires

Les entrepreneurs mènent une lutte contre les mots clés trop populaires, pour éviter la compétition, il faut alors se concentrer sur le domaine de votre entreprise.

  • Quelles sont vos compétences ?
  • Atouts et faiblesses ?
  • Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?
  • Quelles informations voulez-vous faire ressortir sur votre site en priorité ?.

Une fois que vous vous poserez les bonnes questions, vous pourrez identifier les mots-clés qui correspondent à votre identité et vos valeurs et qui ne seront pas source de compétition avec vos concurrents.

Contenus

Manque de contenu ou contenu pas pertinent

Si vous n’avez pas assez de visibilité sur votre site c’est aussi par manque de contenu ou à cause de contenu non pertinent. S’il n’y a pas régulièrement du contenu, les gens n’iront pas s’intéresser à votre site car rien n’aura été mis à jour.

Selon une étude de « MyRankingMetrics », Google référence mieux les contenus à forte valeur éditoriale que les petits contenus (exactement comme celui que vous êtes en train de lire).

Il est donc conseillé de produire des pages d’environ 600 à 1500 mots suivant votre compétition, on conseillera ici l’utilisation du site Textfocus pour analyser vos compétiteurs et faire mieux qu’eux !

Il est important de noter que le succès sur internet vient d’un contenu de qualité et surtout de compétences à partager qui sont réelles et intéressantes. Vous pouvez demander à un rédacteur de publier autant de contenu que vous voulez mais si derrière il n’y a pas une expertise, de valeurs transmises, alors il n’y aura pas de résultats. Il faut créer du contenu avec un but, sur un mot clé spécifique qui est recherché par vos prospects.

Le rédacteur web va aider les entrepreneurs à avancer beaucoup plus rapidement dans cette stratégie car il va vous faire gagner en visibilité grâce à la rédaction d’articles optimisés en vous accompagnant tout le long du process.

Stratégie de contenus non définie

Cependant, écrire pour écrire ne sert à rien, il faut avant tout donner un axe à son contenu. Tout commence avec le persona, c’est le big bang de votre stratégie de contenu !

De la même manière que l’on réalise des études de marché pour des services ou des produits, il est nécessaire pour vous de vous renseigner sur les problématiques que vous souhaitez soulever, de vous interroger sur les questions que votre cible se pose et bien évidemment sur les raisons qui peuvent la pousser à s’intéresser à votre entreprise.

L’intérêt de cette démarche, bien plus que de définir un plan de contenu, c’est de placer vos prospects au centre de votre réflexion et de mettre au clair vos idées et vos attentes.

La première étape est donc de définir vos personas, et, une fois celle-ci réalisée, il faut définir un persona prioritaire. Le plus efficace pour le construire est de parler à vos clients personnellement et de bien les connaître.

Vous allez aussi pouvoir isoler celui-ci grâce à différents critères tels que la récurrence du business, la durée du cycle de vente ou encore l’adéquation avec le développement stratégique de votre entreprise.

Site web trop lent

Difficile d’accès sur le portable

Le téléphone portable est l’un des outils les plus utilisés de nos jours car il est multitâches et il est facilement à portée de main, donc une entreprise se doit d’avoir un site internet ou une application qui soit facile d’accès sur mobile (pour pouvoir regarder rapidement entre deux stations de métro par exemple !).

La vitesse de chargement a encore plus d’impact sur le portable car les utilisateurs qui sont connectés à un réseau trop faible auront beaucoup de difficultés à charger votre site. Pour régler ce petit problème, il faut :

  • Eviter d’utiliser des images en haute résolution,
  • Choisir un serveur d’hébergement performant,
  • Vérifier plusieurs fois la vitesse de la page d’accueil du site,
  • Identifier les problèmes et chercher les raisons,
  • Tester votre page avec un outil comme GTMetrix.

Chargements lents

Il n’y a rien de plus agaçant qu’un site qui met trop de temps à charger. Si votre site a ce problème-là, c’est soit parce qu’il a un serveur qui met du temps à charger et qui rend le site lent (celui-ci fera automatiquement fuir le client), soit parce qu’il est mal optimisé.

Un site web est lent lorsque sa vitesse de chargement dépasse 3 secondes. Au-delà, il vous est préférable de l’optimiser.

Votre site web peut être aussi mal conçu dès le départ avec des pages isolées ou des problèmes d’affichage et de performances, des fichiers mal configurés, un problème entre le http et le https. Pour régler ces problèmes, n’oubliez pas de faire un diagnostic de la lenteur afin de bien cerner les éléments à améliorer.

Conclusion

Si vous vous reconnaissez dans ces explications et que vous ne savez pas quoi faire c’est que votre site web a sûrement besoin d’une petite mise à jour ! Si vous avez bien lu cet article, mais que c’est un peu trop compliqué de le faire vous-même, vous pouvez faire appel à un expert (comme l’agence Really).

Attention à ne pas confondre les notes que l’on vous donne sur les outils d’analyse de performance et la vitesse de chargement : on peut avoir une très bonne note et un mauvais temps de chargement et vice-versa. Le plus important reste l’expérience utilisateur, par exemple sur certaines pages de sites internet que nous avons créé la note est mauvaise mais la rapidité et l’expérience utilisateur ont été optimisées, ces sites restent des outils qu’il faut utiliser pour comprendre la situation, ils ne sont pas tous puissants !

D’autres articles pouvant vous intéresser